11 mars 2020 : première journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme

Le 11 mars 2020 a eu lieu la première journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme devant le monument aux morts situé dans les jardins du consulat général de France à Casablanca. Déjà choisie par l’Union européenne en souvenir de l’attentat commis à Madrid à la gare d’Atocha, le 11 mars 2004, cette date a également été retenue par le Président de la République pour cet hommage désormais inscrit au calendrier mémoriel français.

En présence d’un public nombreux (environ 50 personnes) et de Mme Anne Vandormael, Consule générale de Belgique et de M. Alberto Carnero Fernandez, Consul général d’Espagne, la cérémonie s’est déroulée selon un cérémonial voisin de celle qui était présidée par le Président de la République accompagné par SM Philippe VI d’Espagne, à Paris, place du Trocadéro, le même jour.

M. Chantal Maurel, fille de M. Joseph Maurel, victime française de l’attentat perpétré à Casablanca le 16 mai 2003 a lu un extrait du discours prononcé par Albert Camus, lors de la remise du prix Nobel de littérature. M. Serge Mucetti, consul général de France a lu le message du Président de la République. Un dépôt de gerbes par le consuls généraux a été suivi de la sonnerie aux morts, d’une minute de silence et de l’interprétation de la Marseillaise et de l’hymne européen.

Dernière modification : 20/03/2020

Haut de page