Participez à la sauvegarde du cimetière marin d’Essaouira

Une cagnotte en ligne a été lancée par l’Association pour la Restauration & l’Entretien du Cimetière Chrétien d’Essaouira (ARECCE). Ce cimetière, qui abrite des tombes d’Européens depuis 1865, était jusqu’ici laissé à l’abandon.

Vous aussi vous pouvez participer à la rénovation de ce cimetière

Pour pouvoir sauvegarder ce patrimoine culturel unique et ne pas le laisser tomber dans l’oubli, vous pouvez aider l’ARECCE en suivant le lien ci-dessous :

https://www.leetchi.com/c/arecce

Les travaux de rénovation initiés par l’association ARECCE

A l’initiative de ces travaux, Georges Lapeyre, président de l’Association pour la Restauration & l’Entretien du Cimetière Chrétien d’Essaouira (ARECCE) et consul honoraire à Essaouira, œuvre pour rénover et reconstruire ce cimetière marin historique.
Cette association sans but lucratif et sans appartenance religieuse veut entreprendre des travaux ambitieux : « le cimetière doit être débroussaillé, des tonnes de sables évacuées, les allées redessinées et refaites, les murs de clôture sécurisés ; les tombes, pour celles qui sont encore debout, restaurées ».

« Un livre d’histoire à ciel ouvert »

Ce cimetière marin, aussi appelé cimetière chrétien, abrite depuis 1865 les tombes de diplomates, marchands, militaires et résidents européens qui « sont venus inscrire leur vie entre les sables et les houles de Mogador [l’actuelle Essaouira] », selon la formule de l’historien Henri Terrasse (1925).

Les 500 tombes et l’enceinte, jusqu’à récemment laissées à l’abandon, gagneraient à être restaurées et réorganisées pour redonner son charme et son utilité à ce lieu de mémoire.

Celui qui se déplace entre les tombes pourra constater leur grande diversité et, en tentant de déchiffrer des inscriptions usées par ce vent et cette houle, y rencontrer chrétiens et juifs, consuls et habitants locaux, aventuriers et retraités.
Ce patrimoine précieux, pour ne pas être oublié, doit être entretenu et restauré. Les travaux nécessaires à cet objectif sont conséquents et nécessitent une forte mobilisation humaine et financière.

Vue générale du cimetière
Vue générale du cimetière
© Pierre Caceres
Le consul honoraire pointe les dégâts causés par le temps
Le consul honoraire pointe les dégâts causés par le temps
© Pierre Caceres
M. Lapeyre fait visiter le cimetière à la consule adjointe
M. Lapeyre fait visiter le cimetière à la consule adjointe
© Pierre Caceres

Dernière modification : 02/01/2020

Haut de page